FrenchFrancais
  • samedi, 01 octobre 2022

Agents du FBI tués : le rappeur Kodak Black veut soutenir leurs enfants

L

Le rappeur américain Bill K. Kapri, plus connu sous le nom de Kodak Black compte bien voler au secours des enfants de certains agents du FBI tués au cours de la semaine. Selon une information rapportée par le média américain TMZ, il aurait demandé à son avocat de porter la nouvelle à la division du FBI de Miami par le canal d’une correspondance.

Il voudrait prendre en charge les frais de scolarité des enfants

 L’avocat indiquait notamment dans cette missive que son client voudrait bien payer les frais de scolarité pour les enfants des 2 agents tués par balles à Sunrise, FL. L’homme de Droit faisait remarquer dans ses écrits que son client avait connu le sentiment de la perte d’un parent proche. Il aurait vécu dans une famille monoparentale. Aussi, voudrait-il s’assurer que ces familles ne manqueraient pas du minimum pour envoyer leurs enfants à l’école pour les études.

Les deux agents seraient morts lors d’une opération

L’avocat précisait également que les deux agents morts au cours de l’exercice de leur fonction Daniel Alfin et Laura Schwartzenberger avaient des enfants mineurs. Ces fonctionnaires du FBI seraient en train d’exécuter un mandat de perquisition mardi dernier quand ils ont été tués. Trois autres de leurs collègues ont été blessés au cours de cette opération. Notons que le rappeur américain a recouvré sa liberté suite à une grâce présidentielle dont il aurait bénéficié

commentaires (0)

Laisser un commentaire