FrenchFrancais
  • samedi, 01 octobre 2022

CAMEROUN: Deux lycéens tabassés pour homosexualité à Bangang Fokam

L

Les deux lycéens ont eu la vie sauve grâce à l’intervention du chef du village.

C’est une information relayée par notre confrère Le Jour dans son édition du 21 mai 2021. Deux adolescents inscrits au lycée de Bangang Fokam accusés d’être des homosexuels ont failli perdre la vie, le 18 mai dernier. Ils ont été copieusement battus par la population qui n’en pouvait plus de leur querelle. 

«Ces enfants ont été arrêtés le mardi, 18 mai 2021 au lieudit centre du village, au cours de ce que tout le monde appelle « harcèlement à ciel ouvert du mari sur sa dame », en fait une scène houleuse de ménage entre les deux. Celui qui, dans leurs ébats, joue habituellement le rôle féminin se plaignait ouvertement de s’être fait sodomiser plusieurs fois, sans contrepartie. Même la foule, ameutée par cette querelle hors du commun, n’a pas découragé les deux tourtereaux, qui ont continué à se chamailler», raconte notre confrère Le Jour. 

Pour les populations, ces deux garçons ne sont pas des élèves, plutôt des homosexuels qui veulent étendre leur réseau dans le village Bangang Fokam situé dans la région de l’Ouest et y apporter la malchance. Les mis en cause ont été sauvés par le chef supérieur du groupement Bangang Fokam. Ce dernier arrivé sur les lieux, n’a pas accepté le lynchage des élèves. Il a opté pour la voie de la justice, et les a fait conduire à la gendarmerie en dépit de la réticence des populations. 

Les deux présumés homosexuels sont actuellement en garde-à-vue au poste de gendarmerie de Bangoua. 

commentaires (0)

Laisser un commentaire