FrenchFrancais
  • dimanche, 25 septembre 2022

Etats-Unis : la santé du baron de la drogue El Chapo se détériore dans sa cellule

L

L’état de santé du baron de la drogue mexicain Joaquin «El Chapo» Guzman, l’un des criminels les plus notoires du monde, se dégrade sous la garde des États-Unis, se sont plaints lundi ses avocats, contestant les conditions de sa détention.

L’homme de 59 ans, accusé d’avoir dirigé l’un des plus grands empires de la drogue au monde et qui s’est évadé à deux reprises de prison au Mexique, est détenu à l’isolement à New York depuis son extradition le 19 janvier. Son isolement au Metropolitan Correctional Center de Manhattan a vu sa «santé physique et mentale» se détériorer, ont écrit ses défenseurs publics américains dans une lettre de 24 pages au juge chargé de son dossier.

«Il a des difficultés à respirer et souffre de maux de gorge et de maux de tête», ont-ils dit. «Il a récemment eu des hallucinations auditives, se plaignant d’entendre de la musique dans sa cellule même lorsque sa radio est éteinte.» Ses avocats ont demandé au juge Brian Cogan que Guzman soit autorisé à parler à sa femme, en personne ou par téléphone, et soit libéré de l’isolement cellulaire et placé dans la population carcérale générale.

Amnesty International a précédemment condamné les conditions dans l’unité où il est hébergé comme étant «un traitement cruel, inhumain ou dégradant et incompatible avec la présomption d’innocence», indique la lettre. Ce n’est pas la première fois que son équipe juridique se plaint des conditions draconiennes de son incarcération. Ils l’ont fait lors d’une audience à Brooklyn le 3 février, lorsque Cogan a refusé d’intervenir à l’époque, affirmant que c’était à la prison. Les autorités américaines sont catégoriques sur le fait que Guzman n’aura aucune chance de liberté.

commentaires (0)

Laisser un commentaire