FrenchFrancais
  • samedi, 01 octobre 2022

Etienne Eto’o : « Je pensais à ma famille et le peuple camerounais aussi »

E

Etienne Eto’o (18 ans), fils de Samuel, a disputé samedi son premier match avec le Cameroun lors de la CAN U20.

Le fils de Samuel Eto’o, Etienne Eto’o a fait ses débuts en Coupe d’Afrique U20 avec le Cameroun.  Il a été désigné homme du match après avoir marqué 2 buts dont un sublime coup franc, et délivré 1 passe décisive.

Grâce à un Etienne Eto’o déchaîné, auteur d’un doublé et d’une passe décisive, les Lionceaux indomptables ont étrillé le Mozambique 4-1 et filent royalement en quarts de finale de la CAN U20 en Mauritanie. Resté sur le banc de touche lors des deux premiers matchs du tournoi, le fils de Samuel Eto’o a mis ce temps à profit pour bien affûter ses armes. Aligné d’entrée samedi 20 février 2021 lors du dernier match de poules, il n’a pas tardé sa mettre en évidence. En effet, 6 minutes ont suffi à l’attaquant du Real Oveido pour faire parle son talent. D’un magnifique coup-franc excentré côté gauche, le joueur de 18 ans a nettoyé la lucarne adverse pour ouvrir le score. Le joueur formé à Majorque voit double en fin de première période en inscrivant un penalty plein de sang-froid. A la 47e minute, ces derniers alourdissent le score par l’entremise de Kévin Prince Milla servi par un Étienne Eto’o Pineda en état de grâce. Face à la presse le fils ainé de la legende Samuel Eto’o,  n’a pas caché sa satisfaction après cette performance de grande qualité. Il n’a cependant pas oublié d’être humble.

«Je suis ravi, surtout qu’on a fini la phase de poules avec 9 points, on a pris juste un but en trois matches et on en a mis six. Je ne peux qu’être ravi de l’équipe, du travail de chacun de nous. On est 27 joueurs et on est tous ici pour donner tout pour la nation et c’est un rêve de pouvoir marquer dans un match avec l’équipe nationale et surtout d’aider l’équipe, c’est très important.Pour dire la vérité, sur le premier but, au moment où je frappais, je ne savais pas que ça allait rentrer. C’était tellement tôt et c’était presque mon premier ballon que j’avais touché. Oui, j’étais très ému. Ma famille, ma mère, ma grand-mère, mon grand papi, mon père, tout le monde, je pensais à eux et le peuple camerounais aussi. J’étais aux larmes parce que c’est vraiment émouvant,»  a-t-il déclaré.

commentaires (0)

Laisser un commentaire