FrenchFrancais
  • samedi, 01 octobre 2022

Gaza : le gouvernement israélien approuve un cessez-le-feu avec le Hamas

A

Au terme d’un cabinet de sécurité, le gouvernement israélien a approuvé l’idée d’un cessez-le-feu avec le Hamas, qui est entré en vigueur vendredi matin.

Les tractations diplomatiques ont poussé le gouvernement israélien à approuver un cessez-le-feu avec le mouvement islamiste Hamas, au pouvoir à Gaza. Celui-ci est entré en vigueur vendredi matin dans la bande de Gaza pour mettre fin à plus de 10 jours d'affrontements, la confrontation la plus meurtrière depuis des années. Dans l'heure avant l'entrée en vigueur de la trêve, à 2 heures (23 heures GMT), des habitants de la bande de Gaza faisaient toujours état de bombardements et des sirènes d'alarme prévenaient toujours des habitants du sud d'Israël de tirs de roquettes. Mais dès l'entrée en vigueur de la trêve, des milliers de Palestiniens ont célébré l'événement dans les rues du centre de Gaza City. Des manifestations de joie se sont aussi multipliées dans des villes de la Cisjordanie occupée.

Le cabinet de sécurité israélien, regroupant le Premier ministre Benyamin Netanyahou et le gotha sécuritaire du pays, s'était réuni jeudi en soirée, pour décider de la suite des opérations.

« Le cabinet [de sécurité] a accepté à l'unanimité la recommandation de l'ensemble des responsables sécuritaires […] d'accepter l'initiative égyptienne de cessez-le-feu bilatéral sans conditions », ont indiqué dans un communiqué les autorités israéliennes. Dans la bande de Gaza, le Hamas a confirmé l'entrée en vigueur de cette trêve dès 22 heures, heure de Paris.

Les frappes étaient encore importantes jeudi après-midi dans la bande de Gaza, où cinq personnes ont été tuées, portant à 232 le nombre de Palestiniens morts dans cette enclave, selon les décomptes du Hamas. Côté israélien, douze personnes ont perdu la vie dans les tirs de roquettes.

commentaires (0)

Laisser un commentaire