FrenchFrancais
  • dimanche, 14 août 2022

Mali/ Qui a attaqué le camp de Kati où réside Assimi Goïta ? Violents échanges de tirs à 5H

D

Des coups de feu très nourris ont éclaté en banlieue de Bamako ce matin annoncent plusieurs sources. La situation est encore confuse et on ne sait exactement qui sont les assaillants et s’ils sont parvenus à prendre le camp de Kati qui abrite le Colonel Assimi Goïta.

Qui a attaqué ce matin le camp militaire de Kati à une dizaine de kilomètres de Bamako ? C’est la question lancinante que se posent les habitants de la capitale inquiets des informations en provenance de Kati. Sur l’identité des assaillants, l’heure est aux spéculations. Sur les réseaux sociaux, plusieurs internautes évoquent une attaque djihadiste, sans plus de précision.

Selon le journaliste de RFI, Serge Daniel, citant lui aussi des témoins, l’attaque a eu lieu aux environs de 5H. Une attaque rondement coordonnée qui a obligé les militaires de Kati à riposter à l’arme lourde. L’intensité des tirs témoigne, sur plusieurs vidéos amateurs, du sérieux des combats. D’après nos informations, l’attaque a été lancée à l’aide d’obus de mortiers.

Le Camp Soundjata Kéita de Kati est la place forte du régime de Transition du Mali. Le président Assimi Goïta et son ministre de la Défense y séjournent régulièrement. Qu’on voulu tenter les assaillants ? Couper les deux têtes fortes de l’exécutif ? Renverser le régime ? Les autorités maliennes qui semblent avoir pris le dessus sur les assaillants communiqueront. Un hélicoptère MI24 de l’armée sillonnait le ciel de Kati ce matin.

Cette attaque arrive dans un contexte de tension entre le Mali et la Côte d’Ivoire, notamment sur des soupçons des autorités maliennes sur un coup d’Etat. Depuis une dizaine de jours, des soldats ivoiriens ont été arrêtés à l’aéroport de Bamako. Le Mali affirme qu’il s’agit de « mercenaires » dont le jugement devait commencer ce vendredi 22 juillet. Abidjan ferraille pour leur libération depuis.

commentaires (0)

Laisser un commentaire