FrenchFrancais
  • samedi, 01 octobre 2022

Mali : trois soldats français blessés dans une attaque à la voiture piégée

U

Un responsable militaire malien et un élu local ont annoncé que cette explosion avait blessé trois soldats français. L'état-major français n'a pour l'instant pas confirmé ce nombre.

Une explosion a atteint lundi 21 juin un véhicule de Barkhane dans le quartier de Kaigourou à Gossi, dans le centre du Mali, causant des blessés parmi les soldats de la force antidjihadiste française au Sahel, ont indiqué des responsables locaux. L'état-major confirme qu'une attaque a eu lieu, sans donner le nombre de blessés.

«En début de matinée, un véhicule suicide a attaqué un véhicule de la force Barkhane alors en mission de reconnaissance pour sécuriser les alentours de la base opérationnelle avancée de Gossi», détaille l'état-major dans un courriel adressé à la presse. «Des militaires français et des civils maliens ont été blessés par l'explosion du véhicule suicide. Ils sont en cours d'évacuation vers l'hôpital militaire de Gao». Un responsable militaire malien et un élu local s'exprimant sous le couvert de l'anonymat ont fait état de trois soldats français blessés, évacués par hélicoptère vers la base de Barkhane à Gao. D'après l'état-major français, «des unités d'alerte dont des hélicoptères Tigre et des Mirage 2000 interviennent pour appuyer les troupes au sol».

Samedi, déjà, l'armée tchèque intégrée au sein de la force Takuba avait heurté un engin explosif improvisé aux alentours de Ménaka. L'attaque de ce lundi intervient après le premier discours du nouveau chef d'Al Qaeda au Maghreb Islamique (AQMI), Abou Obeida Youssef al-Annabi, appelant à frapper les armées françaises en visant notamment les villes.

Pour rappel, Emmanuel Macron a annoncé la fin de l'opération Barkhane au profit d'un dispositif recentré sur la lutte antiterroriste et l'accompagnement des forces armées de la région. Des bases du nord du Mali pourraient être évacuées dès la fin de l'année.

commentaires (0)

Laisser un commentaire