FrenchFrancais
  • samedi, 01 octobre 2022

Projet « Akon City » : le chanteur accusé d’escroquerie et traduit en justice

A

Akon a été traîné devant la justice américaine par Devyne Stephens pour une dette de près de 4 millions de dollars empruntée dans le cadre de la mise en œuvre de son projet de ville futuriste.

Le chanteur sénégalo-américain Akon a démenti les allégations d’un ancien partenaire commercial selon lesquelles la ville futuriste qu’il construit dans son pays, le Sénégal, pourrait être une chaîne de Ponzi, rapporte Vibe.

Dans un document juridique, Devyne Stephens, qui a travaillé avec Akon et d’autres célébrités comme Jay-Z et Destiny’s Child, demande au juge de la Cour suprême de Manhattan de geler les actifs du chanteur à New York jusqu’à ce qu’un jugement soit rendu dans le procès de 4 millions de dollars que Stephens a intenté à Akon en 2021.

Stephens soutient que le tribunal doit geler les actifs du musicien pour lui permettre de récupérer son argent. Citant les conclusions de l’agent spécial fédéral à la retraite Scot Thomasson, l’avocat de Stephens, Jeffrey Movit, prétend qu’Akon est à l’origine de certaines affaires louches, notamment la construction de sa ville futuriste de 6 milliards de dollars au Sénégal. Cette ville dénommée « Akon City » devrait utiliser la cryptomonnaie « Akoin »

Akon City et Akoin présentent « de nombreuses caractéristiques de marque (connues sous le nom de ‘drapeaux rouges’) d’entreprises commerciales frauduleuses telles que les systèmes de Ponzi et les systèmes pyramidaux. Par conséquent, il est probable qu’Akon City et Akoin fassent partie d’un système frauduleux de collecte d’argent », affirme Thomasson dans sa déclaration sous serment.

Un représentant du chanteur a démenti les accusations de M. Stephens selon lesquelles Akon City serait probablement une escroquerie.

« Les allégations de M. Stephens concernant Akon City et les entreprises commerciales d’Akon ne sont fondées sur aucune preuve », a déclaré le représentant dans une déclaration à Page Six. « Elles ne sont rien d’autre que des insinuations et des spéculations, faites par quelqu’un qui a vu une plainte contre Akon rejetée. »

« Akon est fier des efforts qu’il entreprend pour créer des opportunités pour sa patrie au Sénégal. »

Né Aliaume Damala Badara Akon Thiam, le chanteur avait avait auparavant partagé ses plans de construction de la ville en 2018, la décrivant comme « un Wakanda de la vie réelle » en référence à la ville afrofuturiste dans le film de Marvel, Black Panther.

commentaires (0)

Laisser un commentaire