FrenchFrancais
  • samedi, 01 octobre 2022

Sanctions contre le Mali: un député sénégalais estime que « l’UEMOA et la CEDEAO ont perdu la tête »

L

Les sanctions prises par la CEDEAO et l’UEMOA contre le Mali et les autorités de la transition continuent de faire réagir.

Le député sénégalais Cheikh Bamba Dièye n’a pas attendu longtemps pour s’en prendre à ces deux institutions sous-régionales.

L’homme politique sénégalais estime même que l’UEMOA et la CEDEAO « ont perdu la tête » en infligeant des sanctions aussi sévères au Mali.

« (…) il faudra encore se poser la question de savoir à qui appartient vraiment la CEDEAO ET L’UEMOA », ose même Cheikh Bamba Dièye.

Voici la publication du député sénégalais

C’est grotesque ces mesures. La priorité en Afrique doit être la sauvegarde de nos intérêts stratégiques et construire de manière durable la sécurité et la paix sur le continent.
Chercher à priver un Etat souverain de sa liberté et des leviers qui lui permettent de développer et de protéger son pays est un dangereux précédent.

C’est aussi à mon sens trahir l’esprit de solidarité inter-africain qui a été à la base de la création de ces organisations sous-régionales.

S’il faut maintenant abuser de nos organes communautaires pour mater un pays qui a osé exercer son droit de se défendre et d’assurer sa sécurité par les moyens qu’il juge nécessaire, alors la CEDEAO et l’UEMOA posent problème.

Les maliens ont assez souffert et ne méritent pas cet acharnement.
Etat de droit déficient, corruption, manque de transparence, manipulations et fraudes électorales minent presque tous les pays de la CEDEAO et ils n’ont jamais l’objet de réactions appropriées.

Le fait de recourir à des sanctions et de s’autoriser des libertés excessives et discriminatoires va encore conforter l’idée selon laquelle nous n’avons pas en Afrique des dirigeants mais bien des pantins à la solde de puissances étrangères.

Alors il faudra encore se poser la question de savoir à qui appartient vraiment la CEDEAO ET L’UEMOA….

commentaires (0)

Laisser un commentaire