FrenchFrancais
  • dimanche, 25 septembre 2022

Ukraine/ Vladimir Poutine mobilise 300.000 soldats et menace d’utiliser ses armes nucléaires

V

Vladimir Poutine a finalement prononcé son discours tant attendu. Le président russe met en garde l’Occident contre un chantage nucléaire. Il précise qu’il n’hésitera pas à utiliser ses armes nucléaires si les intérêts de la Russie sont menacés. Pour défendre son pays dit-il, il a ordonné une mobilisation partielle du pays.

Vladimir Poutine indique dans son discours que son pays ne s’embarrassera pas de fioritures pour défendre ses intérêts. « Nous utiliserons sans aucun doute toutes les armes à notre disposition (…) Je tiens à vous rappeler que la Fédération de Russie est également dotée d’un nombre d’armes suffisamment lourdes » qui seraient utilisées « si jamais les intérêts nationaux de la Russie sont menacés », par l’Occident.

Aux Occidentaux, il a réitéré sa détermination à contrer les menaces de l’OTAN. « Ceux qui font le chantage de l’arme nucléaire doivent savoir que ce chantage peut se retourner contre eux« , a lancé le président russe? indiquant que l’OTAN avait menacé de recourir à l’arme nucléaire contre la Russie de façon voilée. La guerre en Ukraine est donc en train de prendre un autre tournant.

« Les citoyens russes doivent savoir que notre intégrité territoriale, notre liberté, notre souveraineté seront défendus par tous les moyens nécessaires », déclare Vladimir Poutine. Le président russe a assuré que l’utilisation de l’arme nucléaire n’est guère du bluff. Il va appuyer sur le bouton rouge, en cas de menaces occidentales.

« J’estime nécessaire de soutenir la proposition [du ministère de la Défense] de mobilisation partielle des citoyens en réserve, ceux qui ont déjà servi […] et qui ont une expérience pertinente », a déclaré M. Poutine. « Le décret sur la mobilisation partielle est signé » et entrera en vigueur « aujourd’hui« , a ajouté le président russe. Ce sont donc au moins 300.000 soldats qui seront déversés sur les différents fronts.

commentaires (0)

Laisser un commentaire