FrenchFrancais
  • dimanche, 25 septembre 2022

Un mort et un blessé par balles devant un hôpital à Paris, le tireur en fuite

L

La première victime, un agent de sécurité, est morte sur le coup. La deuxième, sa compagne, a été blessée au thorax et est hospitalisée dans un état grave.

Une personne a été blessée et une autre est morte à la suite de tirs qui ont eu lieu, lundi 12 avril, aux alentours de 13 h 45, rue Michel-Ange, dans le 16e arrondissement de Paris, a appris Le Monde de source policière.

Les deux victimes ont été prises en charge par le personnel de l’hôpital Henry-Dunant, un établissement spécialisé dans la gérontologie, qui abrite également un centre de vaccination contre le Covid-19, voisin du lieu des tirs. La première victime, morte sur le coup, est un agent de sécurité. La deuxième, sa compagne, a été blessée au thorax, ce qui a provoqué un arrêt cardiorespiratoire. Son pronostic vital est pour l’heure engagé.

D’après les premiers témoignages recueillis par Le Monde, les auteurs de l’attaque étaient deux. Le tireur, un homme, a visé à l’arme longue les deux victimes. Son complice conduisait un scooter, sur lequel tous deux ont pris la fuite.

Motivations inconnues

« Pour le moment, les motivations du tireur sont inconnues », fait savoir au Monde une source policière. Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour « assassinat » et confié les investigations à la brigade criminelle. « Une cellule de soutien psychologique a été mise en place pour les personnels du centre de vaccination », a déclaré Francis Szpiner, maire du 16e arrondissement.

Un périmètre de sécurité a été déployé dans les 50 mètres entourant l’hôpital, d’après ce qu’a pu constater un journaliste de l’Agence France-Presse (AFP). Plusieurs véhicules de pompiers stationnent devant l’établissement. « On a beaucoup de personnes choquées à l’intérieur », a expliqué à l’AFP un employé de la Croix-Rouge.

Derrière le cordon, les personnes ayant des rendez-vous médicaux prévus continuent de faire la queue. L’hôpital fonctionne désormais en « effectif réduit », a poursuivi l’employé de la Croix-Rouge, ajoutant que seuls les patients figurant sur une liste prioritaire pouvaient entrer, les autres étant invités à revenir mardi ou mercredi.

commentaires (1)

Par Williamskils Le:12 avril 2021 à 15 : 40

Really? <a href=https://lingerie-madame.com>lingerie-madame</a>

Laisser un commentaire